Eclairage public d'Anse-Bertrand Sy.MEG

L’éclairage public représente 60% de la dépense énergétique des communes.  

Devant faire face au vieillissement de l’infrastructure et à l’évolution législative, les communes doivent rénover leur parc d’éclairage. Afin d’accompagner les communes dans cette mutation, le Sy.MEG a mis en place une démarche durable et cohérente vis-à-vis de l’éclairage public.

Eclairer juste

L’objectif avoué du Sy.MEG est de réduire la facture énergétique.

En effet, le Sy.MEG souhaite accompagner les communes afin de leur permettre  de réduire leurs consommations d’énergies d’au moins 30 % et de limiter l’impact de l’éclairage public sur l’environnement (faune, écosystèmes).

La rénovation de l’éclairage public est une occasion de lutter contre la pollution lumineuse. Plusieurs étapes sont nécessaires pour aboutir à une réduction effective.

Des équipements plus performants

Au Sy.MEG, il n'est pas à l'ordre du jour d'éteindre les luminaires pour réduire la facture énergétique, les mesures s'orientent plutôt vers l'utilisation de produits plus soucieux de l'environnement et plus efficients.

L’évolution technologique permet aujourd’hui de bénéficier de réflecteurs très plats qui permettent d’orienter 95 % du flux sur les zones à éclairer. Le rendement lumineux est nettement amélioré et la pollution lumineuse réduite. De surcroît, en choisissant des luminaires ayant des optiques adaptés pour notre territoire (optique fermée), les coûts d‘entretien et de maintenance sont diminués.

La qualité des luminaires s’est nettement améliorée. Ainsi, un gain de près de 50% d’économie peut être obtenu uniquement par le changement de matériel vétuste à neuf.

Communes ayant transféré la compétence au Sy.MEG