Rénovation de l'Eclairage Public des communes de Anse-Bertrand, Désirade, Port-Louis, Sainte-Anne, Terre-de-bas, Terre-de-haut, Vieux-Fort, Vieux-Habitant Cofinancée par l’Union européenne dans le cadre du Programme opérationnel FEDER-FSE Guadeloupe Conseil Régional 2014-2020 / Fonds européen de développement régional

L’éclairage public est un enjeu environnemental important pour la Guadeloupe. Il représente près de 60% de la dépense énergétique des communes de ce territoire et constitue une part non négligeable dans l’émission des gaz à effet de serre.  
Face à la vétusté des infrastructures et à l’évolution législative, les communes ont l’obligation de rénover leur parc d’éclairage public.

Le Sy.MEG a mis en place une politique visant à accompagner ces dernières à réduire leur consommation d’énergie d’au moins 30%.

Ainsi, à travers son engagement pour la protection de l’environnement, le syndicat contribue à préserver la faune, les écosystèmes et la biodiversité.

La rénovation de l’éclairage public permet d’utiliser des solutions efficientes et plus respectueuses de l’environnement. Aujourd’hui, la technologie offre la possibilité de bénéficier de réflecteurs très plats qui contribuent à orienter 95 % du flux sur les zones à éclairer. Ainsi, le rendement lumineux est nettement amélioré et la pollution lumineuse réduite. De surcroît, en choisissant des luminaires adaptés, les coûts d‘entretien et de maintenance sont diminués.

UN APPEL A PROJETS PORTANT SUR LA RENOVATION DE L’ECLAIRAGE PUBLIC

 

La Région Guadeloupe, dans le cadre de son plan de rénovation de l’éclairage public et en sa qualité d’autorité de gestion du PO-FEDER 2014-2020, a défini un axe prioritaire « Soutenir la transition vers une économie à faible teneur en carbone ».

Un appel à projets portant sur la rénovation du parc a été lancé en mars 2017 par la Région, EDF et l’ADEME.  

L’objectif retenu consistait à procéder à un diagnostic rigoureux des installations, assorti de préconisations inscrites dans un Schéma Directeur d’Amélioration et de Rénovation.

La solution arrêtée est de privilégier des luminaires LED qui permettraient une diminution des consommations d’énergie, une baisse de 21 GWh/an et une réduction des émissions de CO² de 20 600 tonnes.

Le cout global de cette opération est de 76 M€.

Le Sy.MEG, qui bénéficie du transfert de la compétence éclairage public pour 8 communes du département (Anse-Bertrand, La Désirade, Port-louis, Sainte-Anne, Terre-de-Bas, Terre de Haut, Vieux-Fort, Vieux-habitants), a tout naturellement répondu à cet appel à projets.

A l’occasion du diagnostic portant sur le patrimoine de celles-ci, il a été démontré que près de la moitié des 9434 points lumineux existants sont à remplacer et que l’ensemble de ces installations font l’objet de tarifications surtaxées.

L’objectif est d’atteindre l’étiquette énergétique A, en maîtrisant la consommation annuelle par mètre carré de chaussée.

 

Le Syndicat a décidé d’investir une somme de 11,67 M€ dans le cadre de ce projet, avec une participation financière des communes s’élevant à 12% du montant global, en vue de moderniser les équipements existants et d’assurer une meilleure maîtrise de l’énergie.

Le programme de rénovation consiste à l’installation de luminaires à LED, le remplacement des crosses existants, le renouvellement, quand cela est utile, des câbles torsades, la rénovation des mâts, des massifs et des armoires de commande et la mise en sécurité des réseaux d’alimentation. Les travaux débuteront Mi-Août et seront effectués dans un délai de 18 mois.

Chaque année, les 8 communes dépensent, de manière cumulée, 845 500 € pour les consommations électriques liées à l’éclairage public. En réalisant cette opération elles devraient réduire de presque 65 % leur consommation énergétique à moyen terme ce qui leur permettra de faire d’importantes économies pouvant aller jusqu’à 552 900 € au total par an.

 

Ces travaux de rénovations d’éclairage public démontrent la capacité du Sy.MEG à mobiliser des ressources humaines, matérielles et financières afin de satisfaire au mieux les communes adhérentes et d’accompagner ces dernières dans leur démarche d’économies d’énergie.

 

Territoire d’énergie GUADELOUPE – Sy.MEG